Allocution du Président Gallo à l'OIT du 10 juin 1999